Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 16:41
Jamais content !

 

 

 

Jamais content !

Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 11:43

 

 

 

A tous ceux qui l'ont connue, aimée et estimée, nous avons la profonde douleur de faire part du décès de
                 Caroline NEUBRAND

notre très chère et inoubliable fille, compagne, sœur, belle-sœur, belle-fille, marraine et tata adorée, filleule, nièce, cousine, parente et amie, enlevée à notre affection le 1er mai 2016, dans sa 55e année.

La cérémonie religieuse a eu lieu le mardi 10 mai 2016, à 14h30, en l'église Saint-Gilles de Saint-Pierre-Bois.

 

Ne t'inquiète pas là  :  je suis encore là ...

 

Le manque que tu laisses dans notre existence
ne sera jamais comblé et le temps ne pourra effacer les souvenirs heureux
qui habitent notre cœur pour toujours.

 

 

 

Caroline Neubrand.
09.10.1961- 01.05.2016

Ne t'inquiète pas là  :  je suis encore là ...

Ne t'inquiète pas là  :  je suis encore là ...
m'écrivait-elle...un jour....

Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 07:14

Je suis venue  te dire adieu avec cet article
n'ai appris que le 5 janvier 2016 que tu étais partie

Christiane Albasser.

Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur,
Secouant, jeune encore, la poudre de ses ailes,
S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté !
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté !

 

 

 Lamartine
Le papillon

 

 

 

Christiane  Albasser
née Jonas
18/10/1953  -  05/01/2014

 

 

 

 

Christiane Albasser.

Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 11:34

 


 

  Albert Dossmann   1922 -2013

 

 

dossmann al modifié-1

notre institueur

 

s'est endormi paisiblement le 21 juin 2013,
à l'âge de 91 ans.

 

 

Il restera de toi ce que tu as donné.
Au lieu de le garder dans des coffres rouillés.
Il restera de toi de ton jardin secret,
Une fleur oubliée qui ne s'est pas fanée.
Ce que tu as donné
En d'autres fleurira.
Celui qui perd sa vie
Un jour la trouvera.
Il restera de toi ce que tu as offert
Entre les bras ouverts un matin au soleil.
Il restera de toi ce que tu as perdu
Que tu as attendu plus loin que les réveils,
Ce que tu as souffert
En d'autres revivra.
Celui qui perd sa vie
Un jour la trouvera.

Il restera de toi une larme tombée,
Un sourire germé sur les yeux de ton coeur.
Il restera de toi ce que tu as semé
Que tu as partagé aux mendiants du bonheur.
Ce que tu as semé
En d'autres germera.


 

 

 

 

Sa femme Marie-Thérèse Dossmann née Laurent,
est partie  le 10 janvier 2016

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 18:39

dossmann al modifié-1

  Instituteur à  Gumbrechtshoffen....toute sa vie....

 

 

 

 

Monsieur Albert DOSSMANN

1922 -2013

  s'est endormi paisiblement le 21 juin 2013,
à l'âge de 91 ans.



Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 12:53

 

 

 

ps

 

 Pierre Schweighoeffer 

 

15 juin 2013 dans sa 63e année.

 

 



Accorde-moi de t'aimer


De toutes mes forces,
Celles que tu m’as données, je t’ai cherché
Désirant voir ce que j’ai cru.
Et j’ai lutté, et j’ai souffert.

----

 
Mon Dieu, mon Seigneur, mon espoir unique,
Accorde-moi de n’être jamais las de te chercher ;
Qu’avec passion, sans cesse,
Je cherche ton Visage.

Toi qui m’as donné de te trouver,
Donne-moi le courage de te chercher encore,
Et d’espérer te trouver toujours davantage.

Devant toi ma solidité : garde-la.
Devant toi, ma fragilité : guéris-la.
Devant toi, tout ce que je peux,
Tout ce que j’ignore.

Par là où tu m’as ouvert,
J’entre : accueille-moi.
Par là où tu m’as fermé,
J’appelle : ouvre-moi.

Accorde-moi
De ne pas t’oublier.
Accorde-moi
De te comprendre.
Mon Dieu,
Mon Seigneur,
Accorde-moi de t’aimer.

 


Saint Augustin

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 11:30

Cérémonie d'Adieu

Bischwiller, le 4 décembre 2012

Roland Ostertag

1930-2012

 

 

 

Voir mon Sauveur face à face,
Voir Jésus dans sa beauté,
Ô joie ! ô suprême grâce !
Ô bonheur ! Félicité !

Refrain
Oui, dans ta magnificence
Je te verrai, divin Roi !
Pour toujours en ta présence
Je serai semblable à toi !

2
Ta gloire est encore voilée,
Ah ! d'un voile ensanglanté...
Bientôt sera révélée
Ton ineffable beauté

3
Oh ! quels transports d'allégresse,
Quand tes yeux baissés sur moi,
Me diront avec tendresse :
 "Je mourus aussi pour toi !"

 

Charles Rochedieu

Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 17:24

 

 

 

 

Un vent s'est levé...
Une page s'est tournée...
Notre ciel s'est voilé...
Nos cœurs ont saigné...
Ton amour ne nous a pas quittés...
Ta main ne nous a pas lâchés...
Le fil n'est pas cassé...

 

 






Souviens-toi de Jésus-Christ
Ressuscité d'entre les morts
Il est notre salut,
Notre gloire éternelle

Si nous mourons avec lui,
Avec lui nous vivons
Si nous souffrons avec lui,
Avec lui nous règnerons

En lui sont nos peines,
En lui sont nos joies
En lui l'espérance,
En lui notre amour.
 
En lui toute grâce,
En lui notre paix
En lui notre gloire,
En lui le salut.

 

-o-o-o-


enterrement Marie-Thérèse Hirsch

26 novembre 2011


Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 08:22


221122

 

 

 

 

 

Si vous saviez quel Sauveur je possède
Redites-moi l'histoire
Sans Jésus je ne puis vivre
Veille au matin
Oh la paix que Jésus donne
Mon Sauveur demeure
Le nom de Jésus est si doux
Je connais un pays
Du ciel bientôt Jésus va revenir
Voir mon Sauveur face à face
Dans mon âme un beau soleil brille
Quel ami fidèle et tendre
Oui, le bonheur et la grâce
Je connais un pays
Je veux monter sur la montagne
Jésus me demande d'être
Quel repos céleste.

 

 

à Dieu
Marguerite


1954 - 2010

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 18:49







Du fond de son petit village de Goersdorf (Bas-Rhin) il enviait ses amis du couvent qui étaient partis pour l'Amérique du sud, au secours des populations pauvres.
C'était le rêve de sa jeunesse de mourir martyr au service des plus pauvres . .. mais la maladie vint chasser au loin ces rêves pourtant généreux.
Pendant plusieurs années aucun Evêché ni aucun couvent ne s'intéresse à cette épave humaine, qui était pourtant déjà prêtre.
Par grâce et pitié, on finit par lui donner un poste de curé en Alsace et c'est là que devait renaître l'espoir de servir malgré tout les pauvres.
Avec les jeunes de son canton, dont il s'occupait alors, il réussit un petit exploit: gagner un million (d'anciens francs) par des séances de théâtre et par d'autres
activités ... et envoyer le tout à une Mission pauvre. Ce fut une très grande joie pour les jeunes et une énorme satisfaction pour leur
aumonier, lorsqu'ils se présentèrent ensemble au bureau de la Caritas d'Alsace pour y apporter ce premier don pour les pauvres.

Encouragé par ce succès et par la générosité des jeunes, l'abbé Wothké tente sa chance et essaie de lancer un premier disque !
Son but :  Gagner d'avantage, pour aider d'avantage.

Hélas ! il ignorait alors les difficultés dans ce domaine et ce qui devait arriver arriva rapidement.  Le disque ne se vendait pas beaucoup, pas assez pour être rentable. Un deuxième et un troisième disque n'eurent pas plus de succès, au contraire ! 
C'est alors qu'avec le courage d'un désespéré ce petit curé envoie promener ses éditeurs, qui n'étaient qu'un empêchement dans son plan d'aide aux pauvres, et recommence un quatrième disque.

Les chansons simples et vraies que les éditeurs avaient dédaignées connurent un réel succès à la Radio et à la Télévision.
Ce succès n'est pas dû à des qualités artistiques particulières.
L'abbé Wothké le répète à qui veut l'entendre que son but n'est pas là, mais simplement dans le fait de passer un message en faveur de ses pauvres! Il écrit d'ailleurs ses  chansons en voiture, au cours de ses voyages !
"J'écoute battre le coeur du monde et celui des hommes . . . et ce sont eux qui me dictent les pensées et les mélodies très simples, mais combien vraies ! "
Cette parole de l'abbé Wothké explique mieux que tout autre raisonnement le phénomène de cette popularité, qui n'est pas en rapport avec la valeur poétique ou artistique de ses chansons.

"C'est dans les mains des pauvres que Dieu a placé notre bonheur ! ... si nous n'aidons pas ces affamés, corporels ou spirituels, ils emporteront dans leurs tombes notre dernière chance de salut."
Ce n'est donc pas pour son plaisir que l'abbé Wothké chante et nous propose ses disques . . . c'est pour attirer notre attention sur les grands problèmes humains . . .et pour soulager la misère des pauvres . . . quelle que soitleur nationalité ou leur religion.
Nous lui souhaitons un très grand succès pour ce magnifique idéal.
       

  L'abbé Jacques WOTHKÉ
 « Le chansonnier des pauvres »
 est retourné à la Maison du Père

le 15 novembre 2010, en la 94e année
de son  baptême dont 67 ans de sacerdoce.

 

 

 

   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sms - dans et voilà
commenter cet article

Texte Libre