Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 18:09

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’amour est le plus grand de tous les fruits de l’Esprit
ou tous les autres fruits en découlent.

L’amour, dans sa perfection, semble comprendre tous les fruits de l’Esprit
et les faire resplendir comme des reflets de sa gloire suprême !


L’amour humain aime ce qui est à lui, et veux des choses en retour.

L’amour humain est souvent égoïste.

L’amour divin dépasse tout cela car il produit même l’amour pour ses ennemis,
il nous pousse à faire du bien, à ceux qui nous font mal.

L’amour rend le mal en bien.

Christ nous demande un tel amour !

 

MATT. : 5 : 46-47 nous dit : Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains n’agissent-ils pas de même ?

Et si vous saluez seulement vos frères que faites-vous d’extraordinaire ?

Les païens aussi n’agissent-ils pas aussi de même ?

Cette grâce nous est donnée par l’Esprit de Christ en nous.

Cet amour divin (fruit de l’Esprit) fut pleinement révélé lorsque Jésus
priait le Père sur la croix de Golgotha :
Père pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font.

Et Etienne priait pendant que ses ennemis le lapidaient :
Seigneur ne leur impute pas ce péché.

C’est un amour qui ne change pas ,
C’est un amour qui se sacrifie !

Il n’y a pas de plus grand amour que donner sa vie pour ses amis.

Et pourtant l’amour divin fait mieux.

 

ROM. 5 : 7-8
A peine mourrait-on pour un juste ;
quelqu’un peut être mourrait pour un homme de bien.

Mais Dieu prouve son amour envers nous en ce que,
lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.

Cet amour accomplit le plus grand de tous les sacrifices,
pour ceux qui en sont indignes.

C’est l’amour du sacrifice, et là où règne un amour réel,
le sacrifice est à peine aperçu, et jamais mentionné !

L’amour de Dieu transforme même les cœurs les plus durs.

 

1 THESS. 2 : 7-8 : mais nous avons été pleins de douceur
au milieu de vous.

De même qu’une nourrice prend un tendre soin de ses enfants,

 

Nous aurions voulu, dans notre vie affection pour vous,
non seulement vous donner l’Evangile de Dieu,
mais encore notre propre vie, tant vous nous étiez devenus chers.

L’amour, se donne, s’oublie et oublie tout intérêt personnel.

Dans le monde on dit : l’amour est aveugle !

Mais l’amour de Dieu ouvre les yeux, agit en conséquence
et continue toujours d’aimer !

 

COLOSS. 3 : 14 :
Mais par-dessus toutes choses, revêtez-vous de l’amour,
qui est le lien de la perfection.

 

1 CORINT. 13 : 13 : maintenant donc ces trois choses demeurent :
La foi, l’espérance, l’amour ;
Mais la plus grande de ces choses, c’est l’amour.

 

   

E.P.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 20:13

 

 

 

 

 

 

M e r c i ...



J'aime entendre ce mot.

J'aime le dire quand on me fait plaisir.
A propos, merci pour votre empathie et votre attention bienfaisante !

C'est ce que je tenais à vous dire,
car les gens aimables et serviables se font rares.
 
La reconnaissance va de pair avec la réflexion et l'ouverture d'esprit.
Ceci concerne mon entourage et les gens que je côtoie.
Mais cela s'applique aussi à un domaine de notre vie dont nous sommes
très peu conscients et que nous n'évoquons que rarement.

Dieu nous a fait un cadeau de grande valeur.
Il y a mis le prix. Jésus-Christ a engagé sa vie pour nous sauver
de la mort éternelle, réservée à tous ceux qui mènent leur vie sans Dieu.
Il affirme "Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle".
(Jean, chapitre 3, verset 16).
 
  
Le cadeau du pardon de tout péché est prêt pour tous ceux qui croient cela.

Quiconque, dans une prière personnelle, dit merci à Dieu, peut affronter
la mort avec une véritable espérance.

A tout moment, nous pouvons engager la conversation avec Jésus.
Il se tient près de chacun de nous. Bien qu'invisible, seule la distance
d'une prière nous sépare de lui.
 
Merci à vous d'avoir pris le temps de me lire et de m'écouter.
  
texte source Média-Espérance !

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 18:44

 

 

 

 

 

  • QUI NOUS ROULERA LA PIERRE  ?
    Mc 16 3
  • Qui nous roulera la pierre ?
    Qui ?

                    Pierre scellée de nos tombeaux
                    tombeaux de nos habitudes
                    tombeaux de nos idoles
                                    de nos jugements définitifs
                                    de nos idée arrêtées
                                    de nos peurs paralysantes…
  • Mais aussi tombeaux de nos souffrances ensevelies
  •                                 de nos rancœurs et aigreurs
                                    de nos déceptions enfouies
                                    de nos échecs accumulés…
  • Qui nous roulera la pierre…
    Qui ?

                                    pierre d’achoppement
                                    pierre de nos « pourquoi »
                                    de tous les « pourquoi » auxquels nous nous  heurtons  tous les « pourquoi » qui retentissent autour de nous qui résonnent si fort en nous…
                                    tous les "pourquoi" des hommes à travers
                                    les siècles

                                    les « pourquoi » des hommes aujourd’hui
                                    le « pourquoi » du Fils en Croix…
  • Qui nous roulera la pierre…
    Qui  ?
                    « Car la pierre était fort grande…
                    Le 1er jour de la semaine, de grand matin,
                    les femmes vont au tombeau
                    alors que le soleil se lève
                    elles regardent : la pierre a été roulée… »
                      Mc 16, 2-4
  • Le Soleil s’est levé
                    le Soleil a surgi du tombeau
                    le Soleil a surgi de tous nos tombeaux
                    la pierre a été roulée :
                    une brèche, une béance en tous nos murs
  •                 en tous les murs de l’impossible
                    en tous les murs de clôture
                    en tous les murs de séparation
                    en toutes nos forteresses…
  •                 une faille, une brèche a pour toujours ouvert un Passage
                    et nous sommes entraînés inlassablement à travers cette Pâque
  • Le Soleil s’est levé, CHRIST RESSUCITE

                    « en sa personne il a tué la haine »
                          Ep 2, 16
                    béance de son Amour blessé
                    béance de son côté transpercé d’où jaillit l’eau et l’Esprit
                    d’où jaillit la vie que nul ne peut définitivement stopper
                    « J’ai ouvert devant toi une porte que nul ne peut fermer »
                     Ap 3, 8
  •   xejyayh5.jpg
  • Chantal de La Forge
    sœur du Cénacle
  •  

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
7 mars 2007 3 07 /03 /mars /2007 19:24

 

 

 

 

 

[34] - Verset en image de CafeBible

 

 

 

Je cherche un refuge à l'ombre de tes ailes,
Jusqu'à ce que les calamités soient passées.




Psaumes 57.1 (57:2)

Partager cet article

Repost0
7 mars 2007 3 07 /03 /mars /2007 16:39

 

 

[115] - Verset de la Bible en image de CafeBible

 

 

 

 

 

Le Seigneur c'est l'Esprit ;
et là où est l'Esprit du Seigneur,
là est la liberté.

 

 

2 Corinthiens 3:17

Partager cet article

Repost0
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 18:30

 

 

 

[65] - Verset en image de CafeBible

 

 

 

Ne vous inquiétez de rien ;
mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu
par des prières et des supplications,
avec des actions de grâces.

Philippiens 4:6

Partager cet article

Repost0
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 00:00

 

 

 

 

 

 

Des  Mercis  de  tout  horizon.... !

 

Merci, Seigneur, Merci.

Merci pour tous les cadeaux que Tu m'as offerts aujourd'hui.
Merci pour tout ce que j'ai vu, entendu, reçu.
Merci pour l'eau qui m'a réveillé,
le savon qui sent bon,
le dentifrice qui rafraîchit.
Merci pour les habits qui me protègent,
pour leur couleur et pour leur coupe.
Merci pour le journal fidèle au rendez-vous,
Merci pour l'auto-poubelle et les hommes qui l'accompagnent,
les bruits de la rue qui s'éveille.
Merci pour mon travail, mes outils, mes efforts.
Merci pour le métal en mes mains,
pour sa longue plainte sous l'acier qui le mord,
pour le regard satisfait du contremaître
et le chariot des pièces achevées.
Merci pour Jacques qui m'a prêté sa lime,
Dany qui m'a donné un bonbon,
Charles qui m'a tenu la porte.
Merci pour la rue accueillante qui m'a porté,
pour les devantures des magasins,
pour les voitures,
pour les passants,
pour toute la vie qui coulait rapide entre les murs ajourés des maisons.
Merci pour la nourriture qui m'a soutenu,
pour le verre de bière qui tantôt m'a désaltéré.
Merci pour la voiture qui docilement m'a conduit là où je désirais,
pour l'essence qui l'a fait tourner,
pour le vent qui m'a caressé le visage
et pour les arbres qui m'ont salué au passage.
Merci pour le gosse que j'ai regardé jouer sur le trottoir d'en face,
Merci pour ses patins à roulettes
et pour l'air drôle qu'il avait lorsqu'il est tombé.
Merci pour les bonjours qu'on m'a souhaités,
pour les poignées de mains que j'ai données,
pour les sourires qu'on m'a offerts.
Merci pour maman qui m'accueille à la maison,
pour son affection discrète,
pour sa silencieuse présence.
Merci pour le toit qui m'abrite,
pour la lumière qui m'éclaire,
pour le poste qui chante.
Merci pour les info à la télé.
Merci pour le bouquet de fleurs, petit chef-d'œuvre sur ma table.
Merci pour la nuit paisible.
Merci pour les étoiles.
Merci pour le silence.
Merci pour le temps que Tu m'as donné.
Merci pour la vie.
Merci pour la grâce.
Merci d'être là, Seigneur.
Merci de m'écouter, de me prendre au sérieux,
de recevoir en Tes mains la gerbe de mes dons.
Merci Seigneur,
Merci

Michel QUOIST

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 09:12

 

 

 

 

 

 

Clématites


 

 

 

Le SEIGNEUR est mon berger, je ne manque de rien.

Il me fait reposer dans des champs d’herbe verte,
il me conduit au calme près de l’eau, 
il me rend des forces,
il me guide sur le bon chemin, pour montrer sa gloire. 
Même si je traverse la sombre vallée de la mort,
je n’ai peur de rien, SEIGNEUR, car tu es avec moi.
Ton bâton de berger est près de moi, il me rassure.
Tu m’offres un bon repas sous les yeux de mes ennemis.
Tu verses sur ma tête de l’huile parfumée,
tu me donnes à boire en abondance.
Oui, tous les jours de ma vie,
ton amour m’accompagne,  et je suis heureux.

Je reviendrai pour toujours dans la maison du SEIGNEUR.

 

Psaume de David

 


 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 00:03

 

 

 

 

 

 

 

   J'ai tout remis

           entre tes mains !

 

J'ai tout remis entre tes mains :
ce qui m'accable et qui me peine,
ce qui m'angoisse et qui me gêne,
et le souci du lendemain.
J'ai tout remis entre tes mains.


J'ai tout remis entre tes mains :
le lourd fardeau traîné naguère,
ce que je pleure, ce que j'espère,
et le pourquoi de mon destin.
J'ai tout remis entre tes mains.


J'ai tout remis entre tes mains :
que ce soit la joie, la tristesse,
la pauvreté ou la richesse,
et tout ce qu'à ce jour j'ai craint.
J'ai tout remis entre tes mains.


J'ai tout remis entre tes mains :
que ce soit la mort ou la vie,
la santé ou la maladie,
le commencement ou la fin.
J'ai tout remis entre tes mains.

Marie Henrioud

 
Heureux anniversaire Manuel !

 

 

Partager cet article

Repost0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 10:03

 

 

 

 

 

 

Notre Père, toi qui es au-delà de tout
 
(par un couple)

Notre Père, toi qui es au-delà de tout et présent au coeur de ceux
qui s’aiment, nous te confions notre couple.

Que ton nom soit magnifié et que notre oui,
chaque jour renouvelé, puisse être signe de ta présence.

Afin que la justice, la paix et la joie dans l’Esprit Saint
surabondent, fais de nous tes ouvriers et permets que chacun
aide l’autre à te servir de son mieux.

Que notre vouloir et notre pouvoir s’unissent à toi pour
que nous vivions selon ton Evangile.

Donne-nous de nous aimer chaque jour
dans la joie et la tendresse,
mais aussi dans l’agacement et la nervosité ;
dans la délicatesse et l’humour,
mais aussi dans la lassitude et l’inquiétude.

Pardonne-nous notre manque d’espérance,
notre fragile foi et notre pauvre charité
et apprends-nous à vivre de l’amour qui pardonne tout.

Ne nous laisse pas sombrer
quand le péché nous éloigne l’un de l’autre,
mais fais-nous sans cesse renaître à un amour plus simple
et plus saint.

 

Partager cet article

Repost0